Sélectionner une page

Test et avis livreur UberEats

Test et avis livreur UberEatsScore 72 %Score 72 %

on a test livreur UberEats à genève

Aujourd’hui je vous présente l’application mobile UberEats. Cette application créée par le géant américain Uber permet aux utilisateurs de commander de la nourriture chez des restaurants partenaires et de se faire livrer à domicile. Le concept est plutôt sympa mais pas vraiment  révolutionnaire étant donné que la livraison existe depuis belle lurette. Cependant UberEats vous propose de devenir livreur en quelques clics et après une simple candidature. En voiture, à vélo ou encore en scooter, vous voilà livreur, travaillant à votre rythme, créant vous même votre emploi du temps. Et c’est bien sur cette partie de livraison que j’ai réalisé ce test, et non pas sur la commande. Découvrons dès maintenant ce qui ce cache derrière UberEats!

1.

S’inscrire en tant que chauffeur sur ubereats

Avant toute chose il faut télécharger l’application Uber Driver. Je me suis donc rendu sur le store de mon téléphone et j’ai téléchargé l’application qui ressemble à ça: 
Une fois l’application Uber Driver téléchargée on peut commencer l’inscription.

Tout d’abord j’ai dû remplir un petit formulaire en renseignant des informations. Il faut renseigner quelques infos personnelles et bien évidemment la ville dans laquelle on souhaite livrer. Le code d’invitation est facultatif mais vous donne un petit bonus (quelques CHF de crédit il me semble) si vous en avez un.

Après m’être inscrit via le formulaire précédent, on m’a proposé deux choix de véhicule: le vélo ou le scooter. Je sais que dans certaines villes on peut utiliser UberEats également en voiture, à Genève apparemment ce n’est pas possible. Pas de soucis étant donné que j’avais prévu de livrer à vélo (bien plus pratique en ville). Je choisis donc vélo et je clic sur continuer.

Dernière étape de l’inscription, les pièces d’identification. Comme vous pouvez le voir sur l’image, on m’a demandé d’ajouter une photo de profil. Elle sera visible par tous les utilisateurs alors sortez votre plus beau sourire. Aussi, il faut fournir une pièce d’identification que ce soit votre carte d’identité, passeport ou permis de travail.

Après avoir envoyé les documents, Uber est censé revenir vers vous dans les plus brefs délais pour valider votre inscription et vous informer que tout est au vert pour que vous puissiez commencer à livrer. Malheureusement (ou heureusement pour le test) une de mes candidature est passée à la trappe. En effet, je n’ai pas eu de réponse de la part d’Uber et malgré de nombreuses relances de ma part rien n’a été fait. Après plusieurs semaines d’attente j’ai décidé de refaire l’inscription en changeant d’adresse e-mail et cette fois pas de soucis. Tout à été accepté dans les heures qui suivaient. Si jamais il vous arrive la même chose, réessayez jusqu’à que ça marche.

2.

livrer avec ubereats à genève

Ma candidature est validée, mon vélo est prêt, mes mollets plus chauds que jamais, c’est quoi la suite ?

Une fois qu’Uber revient vers vous pour vous dire que tout est OK, il ne reste plus qu’a commencer à livrer via l’application… ou presque. Il va quand même falloir renseigner vos informations bancaires si vous désirez être payé (au cas où…). Il suffit d’ouvrir l’application et de cliquer sur votre photo de profil, puis compte, puis paiements et d’ajouter votre compte bancaire.
UberEats vous verse  votre “salaire” en général chaque semaine, ce qui est très pratique pour avoir une rentrée d’argent rapide.

Nous y voilà , la livraison, enfin ! Pour livrer avec UberEats, dans notre cas en vélo, rien de plus simple, voici le déroulé d’une livraison standard.

  • Il faut passer “Online”, comprendre en ligne, sans quoi votre GPS ne fonctionnera pas et on ne vous proposera pas de course. Vous pouvez passer en ligne et hors ligne à n’importe quel moment (entre les courses bien sûr).
  • Lorsqu’un restaurant partenaire à besoin d’un livreur, vous recevez une notification in-app avec la localisation du restaurant et le temps qu’il vous faut pour vous y rendre, en général quelques minutes. Vous pouvez accepter la course et la décliner à votre guise.
  • Si vous acceptez, votre GPS vous indique alors le chemin pour vous rendre au restaurant. Vous avez aussi une fenêtre qui vous donne des infos supplémentaires comme l’adresse exacte, les détails de la commande du client, le numéro de commande (très important) et des instructions données par le restaurant. Ce dernier souhaite peut-être que les livreurs rentrent par derrière ou s’adressent à une personne en particulier, cela variera en fonction des restaurants.
  • Une fois au restaurant, vous devez récupérer la commande. Il se peut qu’elle ne soit pas prête, vous pouvez alors l’indiquer via l’application en cliquant sur les détails de la commande. Cela permet à Uber de mieux calculer les temps d’attente/trajet pour chaque restaurant. J’ai précisé que le numéro de commande est très important car c’est en effet ce qui fait foi pour savoir si vous récupérez la bonne commande. Si vous donnez simplement le nom du client, la personne du restaurant peut mal entendre et vous donner la commande d’un autre client. Vérifiez bien que vous possédez la bonne commande avec le numéro in-app !!
  • Vous avez récupéré la commande il faut maintenant la livrer. Faites glisser le bouton vert en bas de l’écran et c’est parti ! Votre GPS vous indique la localisation du client et le chemin pour y aller alors pédalez, pédalez, pédalez… Parfois, il se peut que vous receviez une notification pour une autre course alors que vous êtes déjà en train de livrer une commande ! PAS DE PANIQUE… si vous acceptez cette nouvelle course, elle ne débutera qu’à la fin de la course en cours. Je vous conseille d’accepter pour éviter les temps d’attente entre les courses et être plus rentable 😜
  • Lorsque vous arrivez chez le client, vous allez peut-être devoir vous présenter à un concierge, entrer un code de porte de hall, ou simplement appeler le client. Toutes les informations relatives à la manière dont la commande doit être livrée sont indiquées dans l’application. Si jamais vous ne savez pas quoi faire, il suffit de cliquer sur le petit téléphone en haut à droite, dans les détails de livraison. Vous pouvez alors appeler ou envoyer un message au client.
  • Le client à récupéré son repas, il vous a donné un pourboire (ou pas), c’est donc la fin de la course. Faites de nouveau glisser le bouton vert en bas de l’écran pour indiquer que la course est complétée. Voilà, votre première course est terminée !
  • Vous pouvez voir combien cette course vous a rapporté en haut de l’écran. Vous avez aussi accès à vos revenus hébdomadaire. Maintenant il ne vous reste plus qu’à choisir entre passer hors ligne ou continuer à livrer.

conclusion

J’ai testé l’application UberEats pendant 1 mois à Genève. J’ai livré des repas provenant de nombreux restaurants comme par exemple Supreme Tacos, Lemoncha, Holy Cow!, l’Age d’Or ou encore Punjabi. J’ai bien sûr eu quelques soucis lors de certaines courses pour entrer dans le bâtiment ou trouver l’adresse exacte mais la possibilité d’appeler le client résout en général rapidement la situation. Ce que j’ai vraiment apprécié c’est le fait de travailler quand je le voulais. En effet d’un simple clic on est en ligne/hors ligne. Ça m’a permis de me faire un complément d’argent sur mon temps libre. La flexibilité qu’offre l’application est selon moi vraiment sa plus grande force ! Côté revenus, une course me rapportait entre 4 et 8 CHF en fonction de la distance, de l’attente etc. En utilisant l’application 1h30-2h par soir et 3 fois par semaine j’ai rapidement gagné au moins 300 CHF sur le mois. Vos gains vont varier en fonction des jours de livraison (plus de demande le week-end), en fonction de la météo (plus de demande les jours de pluie) et en fonction des pourboires accumulés. J’estime qu’il est réaliste de viser les 400-500 CHF / mois en utilisant l’application au moins 2h, 3 fois par semaine de préférence le week-end (en comptant les pourboires). Malgré tout le mal que l’on peut dire du géant américain Uber, UberEats offre à beaucoup la possibilité de compléter leur revenu d’un simple clic.
Tout n’est certainement pas tout rose chez Uber mais je recommande cette application👍👍👍

Les +

  • La flexibilité, pour travailler quand on veut
  • Une application assez bien optimisée
  • Une inscription simple et (souvent) rapide
  • Toutes les petites fonctionnalités de personnalisation
  • Des paiements hébdomadaires

Les

  • Les détails de livraison parfois imprécis
  • Une assistance/support en dessous de tout

Notre avis

é%

Flexibilité
é%
Accessibilité
é%
Facilité d'utilisation
é%
Assistance/support
é%

A propos de l'auteur

Maxime le testeur

Marketeur le jour et super héro la nuit, je teste des produits et services et vous partage mes expériences.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CATÉGORIES

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Rejoignez notre newsletter pour recevoir nos derniers tests et avis sur les produits et services qui vous intéressent ! 😉👍

Vous êtes désormais inscrits à notre newsletter !!

Pin It on Pinterest