Sélectionner une page

Publicité

Test et avis photographie argentique

Test et avis photographie argentiqueScore 87%Score 87%
Publicité

Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous notre expérience réalisée récemment, l’expérience de l’argentique.
L’argentique, cette technique ancienne qui permet de faire des photographies avec une pellicule.

J’ai toujours eu envie de faire de la photographie argentique, d’avoir un appareil photo argentique entre les mains et surtout de voir le résultat.

1.

La découverte

Tout commence par l’achat d’un appareil photo argentique, aujourd’hui, nous pouvons en trouver assez facilement sur les sites de ventes d’occasion tels que Le bon coin, eBay, ou encore dans les braderies proches de chez vous et pour ceux qui en ont la chance vos grands-parents ont peut-être encore leur ancien appareil photo qui fonctionne à merveille. Il en existe différents types qui vont se distinguer par leur année de production et donc leur mode de fonctionnement plus ou moins manuels selon les modèles.

Mon appareil est totalement manuel, on m’a alors conseillé d’installer une application telle que « Light Meter » qui guide le photographe sur les réglages de l’ouverture et du focus entre autres. Pour vos débuts cela limitera le risque d’avoir des photographies ratées et ainsi vous pourrez vous approprier les bons réflexes en termes de réglages.

Puis, lorsque l’on commence l’expérience argentique, on déclenche la photographie avec plus de soin : après avoir fait nos réglages, choisi l’exposition, faire attention au sujet qui peut bouger…

Mais, quand on fait de la photographie argentique le but ce n’est pas la perfection de la photographie mais plutôt l’expérience en elle-même : recharger la pellicule, le petit clic du déclencheur, le look rétro de l’appareil… Nous sommes aussi incités à finir la pellicule puisque le fait de ne pas voir la photographie immédiatement fait naître l’enthousiasme de se rendre chez le photographe pour voir le résultat.

Bien sûr cette pratique vient en complément du numérique, c’est intéressant de s’y essayer ou de pratiquer comme loisir, en aucun cas cela remplace le numérique c’est une autre expérience totalement différente.

2.

Le résultat

Arrive alors le moment fatidique du développement de ta pellicule. L’essentielle est de bien choisir la personne à qui tu va confier ta pellicule. On m’a fortement conseillé de me rendre chez un professionnel de la photo. En effet, en tant que débutant avec un petit budget je pensais plutôt me diriger vers les grandes enseignes comme Auchan ou Carrefour qui proposent encore des services de développement. Ces derniers ne proposent pas de prestation personnalisé, ne sont souvent pas des passionnés de la photo et la qualité laisse à désirer.

Je me suis donc renseignée sur le web à propos des magasins spécialisé du coin, et je suis tombée sur une boutique en centre-ville avec de très bon avis. Je m’y suis alors rendue, craignant tout de même de devoir débourser une petite fortune pour obtenir ma trentaine de photos. Et bien je ne m’étais pas trompée, le vendeur m’annonce le prix de 0,95€ par photo, il me sens un peu retissante et m’informe sur la possibilité d’obtenir mes photos en version numérique pour 15€. J’ai donc choisi cette option, je lui ai laissé ma pellicule et suis repassée en fin d’après-midi. C’était très rapide, je m’attendais à devoir revenir une semaine plus tard (comme c’est le cas pour les enseignes de grandes distribution). Je me rends à nouveau dans la boutique 4h seulement après leur avoir confié mes photos, le vendeur me tends l’enveloppe contenant mon cd et me montre la plaquette, au premier abord je suis super contente du résultats. Ensuite, je demande au vendeur de me conseiller une nouvelle pellicule à tester. Il me propose la Kodak Gold 200, parfaite pour les débutants et à un prix très raisonnable.

De retour chez moi, j’insère le CD dans mon ordinateur et regarde mes photos. Je me rends compte qu’il y a un problème, les ¾ de mes photos sont flous. Je comprends rapidement mon erreur… Mon appareil n’a pas le focus automatique, il faut le régler manuellement. Toute ma pellicule était régler en mode portrait, ce qui fait que mes photos de groupes et de paysages étaient floutées. Cependant je suis très satisfaite des photos réussies et maintenant que j’ai compris mon erreur je n’ai qu’une hâte : shooter une nouvelle pellicule ! Il faut bien évidemment s’entraîner sur plusieurs pellicule avant d’être à l’aise avec la photographie argentique. En effet, nous sommes trop habitués à l’automatique, entre nos réflexes et nos smartphones, nous sommes devenus fainéants.

3.

Mes conseils

Si vous aussi vous souhaitez tester l’argentique afin de vous replonger dans l’expérience photo d’autrefois, si vous souhaitez donner un côté rétro et nostalgique à vos photos, il ne vous reste plus qu’à tester à votre tour. Voici ci-dessous mes 5 conseils pour les débutants en argentique, mais il ne faut surtout pas vous décourager si comme moi votre première pellicule n’est pas ce que vous aviez imaginez. C’est en forgeant qu’on devient forgeron !

  1. Choisir un appareil « beginner friendly »
  2. Bien choisir sa pellicule
  3. Régler son appareil
  4. Mesurer la lumière pour mieux exposer vos images
  5. Confier ses photos à un professionnelles

Les +

  • Le côté “rétro” évidemment
  • Le fait de pouvoir faire développer ses photos en numérique
  • L’utilisation d’application mobile en complément
  • Le coût plutôt raisonnable des pellicules

Les

  • Il va falloir s’entrainer pour réussir de belles photos
  • Un matériel parfois vieux et donc difficile à maintenir en bon état

Notre avis

87%

PRIX DES PELLICULES
90%
FACILITÉ D'UTILISATION
72%
PLAISIR ET AMUSEMENT
100%
ACCESSIBILITÉ POUR DÉVELOPPEMENT
87%
Publicité

A propos de l'auteur

Maxime le testeur

Marketeur le jour et super héro la nuit, je teste des produits et services et vous partage mes expériences.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essayer Canva pro Gratuit 30 jours

Pin It on Pinterest