Sélectionner une page

Test et avis sur l’Oculus Quest 2, le petit bijou du marché des casques VR

Test et avis sur l’Oculus Quest 2, le petit bijou du marché des casques VR
Publicité

À peine un an et demi se sont écoulées depuis la sortie de l’Oculus Quest de première génération qu’Oculus a dévoilé le modèle de deuxième génération, l’Oculus Quest 2. Petite bombe sur le marché des casques de réalité virtuelle, il est très vite monté dans les tendances. Et pour cause, il apporte de nouvelles fonctionnalités et révolutionne le marché. Le Quest 2 est considéré comme le meilleur casque VR autonome jamais sorti. Mais pourquoi ? Nous allons le découvrir.

Des changements au programme

Comme son prédécesseur, Oculus Quest 2 est un casque autonome à 6 degrés de liberté. Cela signifie qu’il peut être non filaire (sans fil) et qu’il peut fonctionner sans console, sans smartphone et sans PC. Néanmoins, il offre une expérience inouïe de réalité virtuelle complète.

Pour ce qui est de son design et de son ergonomie, le Quest 2 sort des sentiers battus. Le chipset Snapdragon 835 laisse place au Snapdragon XR2 équipé d’une mémoire vive de 6 Go. Il y a aussi une autre évolution majeure qu’il convient de mettre en évidence. Elle concerne l’affichage. Oculus a décidé de passer des écrans Oled PenTile de 1440 x 1600 px par œil à des dalles LCD RGB de 1832 x 1920 px par œil.

L’Oculus Quest 2 est appelé à devenir le seul casque de réalité virtuelle dans le catalogue de la marque Oculus. En effet, la marque a déjà arrêté la production du Quest 1. D’un autre côté, le Quest 2 dispose de la fonctionnalité Oculus Link grâce à laquelle il peut être utilisé sur PC via un câble.

Confortable et ergonomique

Avec sa robe blanche et son éclatant design, le Quest 2 donne l’impression d’avoir des dimensions plus petites que son prédécesseur, mais n’est-ce qu’une illusion ? En vérité, oui, car les deux appareils (Oculus Quest 1 et Oculus Quest 2) ne présentent qu’une légère différence du point de vue de leur poids. Le deuxième affiche 500 g, soit 80 g de moins que le premier.

Cette différence, quoique minime, a une incidence sur le confort dont bénéficie l’utilisateur. Le casque lui pèse moins sur le nez et sa tête a moins tendance à se pencher vers l’avant. Par ailleurs, compte tenu de ses dimensions réduites, l’accessoire peut être livré avec un serre-tête qui s’avère souple. En plus d’améliorer la portabilité du casque, il offre une parfaite stabilité.

Intéressons-nous à présent aux manettes. Fournies avec l’appareil, elles présentent un design original. Même s’il se rapproche de l’esthétique des manettes de la première génération, le design change des habitudes avec les casques classiques. Les manettes ont une façade agrandie grâce à laquelle le joueur peut reposer son pouce sans le placer sur un bouton. Finies les pauses involontaires pendant le jeu.

Les équipements qui accompagnent l’Oculus Quest 2.
Les équipements qui accompagnent l’Oculus Quest 2.

Jusqu’aux conduits auditifs et à la vision de l’utilisateur

La praticité d’un casque de réalité virtuelle ne se limite pas à la qualité de ses manettes ou au confort. Il faut aussi prendre en compte l’aspect audio. Dans le cas de l’Oculus Quest 2, nous sommes agréablement surpris. L’équipement embarque deux petits haut-parleurs qui sont intégrés dans les branches du serre-tête. De cette façon, les sons pénètrent directement dans les conduits auditifs du joueur. En matière d’immersion dans le jeu, on ne saurait trouver mieux.

Si la qualité audio est nettement améliorée avec l’Oculus Quest 2, que faut-il dire de l’image ? Là aussi, il y a une évolution. L’appareil fonctionne avec la plateforme Snapdragon XR2 qui propose des performances supérieures à celles du Snapdragon 835 du Quest 1. La définition est augmentée, ce qui optimise le gain en détail et en clarté. Résultat : les images sont très nettes.

En conclusion, que retient-on sur l’Oculus Quest 2 ?

Difficile d’observer le paysage des casques de réalité virtuelle sans remarquer l’imposant Oculus Quest 2. Imposant de par ses fonctionnalités, il est pourtant relativement léger et souple. En plus de permettre de faire une pleine immersion dans les jeux, il garantit au joueur des sensations fortes en raison de son affichage d’excellente qualité. Par-dessus tout, il est entièrement autonome. Oculus frappe très fort avec ce produit.

A propos de l'auteur

Michael le testeur

Je suis toujours à la recherche de nouveautés. "On a test" est apparu comme une évidence pour moi. Ma citation favorite : "Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière." A.D pour les connaisseurs

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

PURSHAPE la remise en forme plus simplement

Pin It on Pinterest